Live At Jazz A Vienne
Cette fiche a été visualisée 1301 fois
2009 Live At Jazz A Vienne Boney Fields and The Bone s Project  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
CLC Production
JAV08
Production :
Jazz à Vienne
Production :
Clermont 1ère
Production :
TL7
Production :
TV8 Mont Blanc
Production :
Blues Project
 
 
Musiciens :
Boney Fields : Chant , Trompette
Enrico Matiolli : Batterie
Hervé Samb : Guitare , Choeurs
Jean Carole Carpenter : Choeurs
Jerry Léonide : Clavier , Choeurs
Mike Armoogum : Basse
Nadège Dumas : Sax , Choeurs
Pierre Chabs Chabrèle : Choeurs , Trombone

Titres :
1- 1 : Making it funky 0:58
Boney Fields
1- 2 : Hang Lose 5:50
Claude Cave
1- 3 : Late comer 13:10
Boney Fields /Pierre Chabrèle
1- 4 : Don't Call Me Local 3:15
Boney Fields
1- 5 : Tough Pill 3:55
Chelsea /Boney Fields
1- 6 : Funny How Time Slips Away 7:42
Willie Nelson
1- 7 : Get Up And Stand Out 5:22
Boney Fields /Chelsea
1- 8 : Live in peace 6:10
Boney Fields /Hervé Samb
1- 9 : Red Wolf 10:01
Boney Fields /Pierre Chabrèle
1- 10 : Hard Work 4:04
Boney Fields
1- 11 : Ain't Doing Too Bad 13:40
Deadric Malone
Commentaires :
Pascal Lob (06-03-2010)
Je dois avouer que je ne suis pas un grand fan de Funk mais Boney Fields a déjà réussi à me séduire à plusieurs reprises lors de ses concerts. Je dois aussi reconnaître que je ne retrouvais pas sur ses tartines l’énergie et le groove déployé sur scène. Ce Live me semblait donc un parfait moyen de faire le lien. Mission accomplie Mr Fields, tout est là, l’énergie, le groove, la qualité musicale, les performances individuelles, les arrangements bref du grand Boney Fields et du grand Bone’s Project.
Je dois encore reconnaître que certain solos des uns ou des autres un peut trop « Jazz Rock » à mon goût, mais le cadre du festival de Jazz y est peut être pour quelques chose, m’ont laissé de marbre, mais cela me semble anecdotique par rapport à l’ensemble de la prestation.
Chaque musicien a sa place et son importance dans le rendu général, chacun y trouve aussi l’espace pour s’exprimer mais c’est la section cuivre qui se taille la part du lion, ou plutôt du loup.
Pour ceux qui souhaitent mieux comprendre que je veux dire, cerise sur le chapeau, il y a dans la même boite le DVD correspondant et du coup ce que l’on a entendu auparavant prend tout son sens.
Je vous invite à consulter la chronique du DVD pour plus de détails sur la partie image de cette production.
 
Envoyez votre avis sur cette tartine