Starters
Cette fiche a été visualisée 693 fois
2010 Starters New Line Up  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Swingaddicts
SA001
 
 
Musiciens :

Titres :
1- 1 : Sometimes 3:14

1- 2 : Allright Ok You Win 3:01
Mayme Watts /Sidney Wyche
1- 3 : You Can't Judge A Book 3:29
Willie Dixon
1- 4 : Easy Does It 2:23
Bert Wills
1- 5 : Drinking By Myself 5:46

Commentaires :
Frère Toc (20-08-2011)
Lauréat en automne 2008 du tremplin régional Blues organisé par la Traverse, superbe salle haut normande de la région elbeuvienne, New Line Up ne cesse de progresser en qualité et ses prestations scéniques ravissent à chaque fois le public.
Or il manquait à ce groupe une carte de visite de taille: un CD leur permettant de se promouvoir sur les scènes et de laisser un souvenir aux spectateurs désireux de prolonger chez eux le plaisir d'un bon moment musical.

Ce fut chose faite courant 2010 avec la démo «Starter» enregistrée chez Loïg Paul qui en assura un mixage de très bonne facture.
Loïg, qui est aussi un musicien confirmé, s'est autorisé quelques ajouts additionnels à la guitare et à l'orgue.

Nous y retrouvons 5 reprises arrangées avec talent par nos 4 musiciens.
La section rythmique est efficacement assurée par Pascal Delahaye à la batterie, qui n'a cessé de progresser dans un style qui lui était étranger avant de rejoindre NLU et Pascal Hernandez à la basse et contrebasse, inlassablement soucieux d'assurer une base rythmique solide.
Pascal Rigault (guitare) au jeu original, équilibré, sans effets inutiles et Jérôme Lemesle (chant et harmonica) qui fait un travail énorme sur la voix, place ses solos d'harmo avec la puissance et la justesse requise, peuvent ainsi s'appuyer confortablement sur cette base.

Voilà pour la présentation idéale de cette formation dont une des qualités essentielles est d'avoir un esprit de groupe avec un travail commun et complice pour peaufiner leurs arrangements.
Comme la musique n'est pas leur gagne-pain et qu'il faut répéter le soir après le travail, sans sacrifier la vie familiale et malgré un souci presque maniaque de perfection, il ne manque pas de concerts où une oreille exercée n'entendrait de ci, de là, quelques biens pardonnables couacs qui fort heureusement ne nuisent jamais à la belle énergie qu'ils déploient.
Mais sur le CD, à trop vouloir bien faire et handicapé par des problèmes de disponibilités pour pouvoir enregistrer les prises avec le groupe réuni, l'écoute, me semble-t-il, laisse transparaître un certain académisme et un aspect un peu trop lissé.
Peut-être aussi suis-je habitué à voir New Line Up mettre plus de tripe, de spontanéité et de feeeling dans leur concert.
Suggestivement, je retiens deux titres en particuliers: «Easy Does It», un instrumental qui permet d'apprécier la qualité du jeu à la guitare de Pascal Rigault et «Dinking by Myself» tout en délicatesse qui me procure à chaque écoute quelques agréables frissons.


Cette galette est tout le contraire d'un aboutissement car NLU ne cesse de se bonifier mais bien une étape nécessaire dans leur progression.
Qu'on en juge! Ils ont, déjà tout heureux d’être finalistes, remporté cette année au tremplin du Cahors Blues Festival, trois prix et non des moindres car ces derniers leur assurent trois belles dates de concert: le prix Disney village, le prix du Cahors Blues et le prix Blues passion de Cognac.
Nous ne pouvons désormais qu' espérer les voir se mesurer dans un proche avenir au tremplin national de Blues sur Seine à Mantes-la-Jolie,

J'ai ouï dire qu'un vrai CD, rempli de compositions du groupe avec peut être, qui sait, va savoir...quelques surprise à agiter le landernau du Blues français serait en gestation, Mais chut! J'en ai déjà peut être déjà trop dit...
 
Envoyez votre avis sur cette tartine