Pretty Gritty City
Cette fiche a été visualisée 1604 fois
2012 Pretty Gritty City Jenny Lee & The Hoodoomen  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Autoproduction
 
 
Musiciens :

Titres :
1- 1 : Pretty Gritty City 5:23

1- 2 : Goodbye Frowns 3:06

1- 3 : Cool Trap 4:20

1- 4 : Baby, Your Always On My Mind 4:25

1- 5 : How Can I Win Your Love 2:58

1- 6 : Mozelle 3:58

1- 7 : It Ain't The Meat 2:56

Commentaires :
Pascal Lob (25-06-2012)
Fan de la première heure des Hoodoomen, l’annonce de leur séparation m’avait attristé. Alors c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai déballé cette mini tartine. Mini parce que la présentation en simple jaquette carton fait plutôt penser à une démo. Mini parce que 7 titres, c’est peut être un peu court pour appeler ça un album.
Pour ceux qui s’attendaient à retrouver les Hoodommen de la grande époque, je dirais que ce n’est pas comparable. Comme à l’époque de Drew Davis & The Hoodoomen, on est ici dans un esprit différent. Probablement l’évolution naturelle des sensibilités de chacun et l’association avec Jenny Lee mais l’univers est totalement différent. Bien sur le Swing est là, mais c’est la tranquillité qui m’a semblé dominer, une espèce de fausse nonchalance qui permet aux tempos rapides de paraitre flâner et qui au bout du compte m’est totalement jubilatoire.
L’ensemble est tellement cohérent qu’il me semble compliqué de parler séparément des prestations des différents protagonistes. L’accent semble avoir été mis sur l’efficacité, le Swing et la finesse. A aucun moment on n’a la sensation d’une quelconque démonstration technique ce qui rend les interventions lead (chant, guitare, sax, harmo … ) parfaitement fluides et agréables.
J’ai hâte de voir ça sur scène.
 
Envoyez votre avis sur cette tartine