Jammin' the Blues
Cette fiche a été visualisée 1106 fois
2002 Jammin' the Blues Mo & The Reapers  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Autoproduction
CDMO03
 
 
Musiciens :

Titres :
1- 1 : I'm A Tough Guy 05:05

1- 2 : Don't Start Me To Talking 04:08

1- 3 : The Twin Towers Are Fallin Down 07:09

1- 4 : Chasin' Women Blues 03:42

1- 5 : I Feel So Lonely 04:16

1- 6 : Stomach Ache 04:03

1- 7 : Mo's Story 06:07

1- 8 : Everyday I Have The Blues 04:25
Peter Chatman
1- 9 : Shakin'n' Rollin With Me Baby 04:08

1- 10 : I Cant Send You No Mo' E-mails 03:43

1- 11 : Think Twice Pretty Baby 04:24

1- 12 : Hound Dog 04:04
Big Mama Thornton
1- 13 : Roll'em'slim 10:42

Commentaires :
Pascal Lob (10-03-2002)
Enregistré live au Club des Jacobins à Bourges, cette galette ne regroupe pas moins de six invités venus prêter leurs six cordes et leur voix à l'équipe. Pour la section rythmique des Reapers, (Jean Michel Borello à la guitare, Michel Alzounies aux claviers, Jeff Tromelle à la contrebasse et Steph "Typhon" Leblanc à la batterie) rien à dire, ils tiennent l'ensemble afin de permettre au chant et aux solos de se placer tranquillement et ça marche plutôt bien. Une mention spéciale pour Michel aux claviers qui bien que discret dans l'ensemble, n'en est pas moins efficace lors de solos très inspirés. Au chant comme à l'harmo Mo Al Jaz est vraiment convaincant et dégage un bon feeling .
Ce qui ressort de cette tartine, c'est avant tout une sensation de convivialité, de bonne humeur et de plaisir qu'ils ont partagé avec leurs invités.
Il faut surveiller Pascal "Pins" Pinède qui malgré quelques "Turn Around" qui s'emmêlent avec la seconde guitare nous présente quelques solos qui touchent au but.
Sophie Malbec tient parfaitement sa place à la guitare mais c'est à la voix que sa prestation prend une autre dimension.
Bien qu'un peu décalé dans l'ambiance générale de l'album, le titre acoustique avec Patrice Champarou et Olivier de Lataillade est superbe. Même les quelques imprécisions semblent être là juste pour nous rappeler que c'est un live. Je ne sais pas s'ils ont l'habitude de jouer ensembles mais on pourrait le croire.
Julien Broissand s'intègre parfaitement à la qualité de l'ensemble. avec des interventions très bien senties. J'ai été moins convaincu par la prestation de Laetitia Gouttebel comme si elle était très tendue, sur le fil. Ce n'est cependant pas suffisant pour altérer la qualité générale de cette galette qu'il faut vous procurer au plus vite.
Je passe sous silence les petits défauts de son (vraiment minimes), on est en live.
Mon seul regret, c'est d'avoir écouté une galette d'invités accompagnés par Mo & the Reapers et pas l'inverse.
A avoir
 
Lucky Jean Luc (10-04-2002)
Après avoir réécouter à plusieurs reprises cette galette, je garde un avis partagé que je vais essayer d’exprimer en quelques lignes… s’il est louable d’avoir choisi d’enregistrer ce 4eme opus en concert et d’avoir inviter un certain nombre de musiciens pour " jammer ", je n’éprouve pas d’énormes émotions à l’écoute de ces treize titres… Si l’ensemble est tout à fait honnête et la qualité des musiciens nullement remise en cause, je ne retrouve pas l’ambiance surchauffée d’un club, la présence du public ne s’exprimant que çà et là… Dommage. Toutefois, je serais heureux de découvrir Mo & The Reapers, cet été à Cognac lors du Blues Passion, pour me faire une (bonne) idée de ce groupe…
 
Envoyez votre avis sur cette tartine