Alzhamour
Cette fiche a été visualisée 912 fois
2002 Alzhamour Philippe Ménard  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Autoproduction
 
 
Musiciens :

Titres :
1- 1 : Mauser Nature Son 04:07

1- 2 : Don't You Talk So Fast 04:01

1- 3 : Fall In Love 03:52

1- 4 : Come Back 03:12

1- 5 : Your Game Is Over 04:06

1- 6 : Ex-stasi Girl 05:25

1- 7 : Alzhamour 04:17

1- 8 : The Red Boogie 04:35

1- 9 : Number 6 03:33

1- 10 : She Can't Dance 05:11

1- 11 : Ride On Little Pony 03:22

1- 12 : Pierre 03:19
Philippe Ménard
1- 13 : Big Bill Blues 04:19

1- 14 : Race The Breeze 05:24

1- 15 : Madison Blues 05:14

Commentaires :
Lucky Jean Luc (10-12-2002)
Je brûlais d’impatience de jeter une oreille sur la 5eme galette de Philippe Ménard, le "One Man band" du Blues. Depuis plusieurs jours que je l’écoute, je ne peux déjà plus m’en passer… Avant de la glisser dans ma platine, le titre Alzhamour m’a interpellé… Ne maîtrisant pas véritablement la langue de Shakespeare (quelle lacune !), j’ai eu un doute… Pour finalement me laisser convaincre qu’ Alzhamour est tout simplement le mélange entre Alzheimer (la maladie) et l’Amour (toujours)… La définition au dos de la pochette du disque le confirme. Je trouve çà particulièrement judicieux, quand on sait que cette satanée maladie annihile (notamment) les sentiments. Sans être tout à fait concerné (encore que), je suis pour le moins touché… Enfin, je ne suis pas là pour philosopher, revenons au contenu musical. 15 chansons en anglais (en fait, 14 + 1 instrumental) pour un résultat plus que plaisant. Philippe, à défaut de me répéter, est multi-instrumentiste. Il chante, joue de la guitare (acoustique ou électrique), de l’harmo, des percussions (maison) et aussi du piano… La plupart du temps en même temps. Quelle dextérité et quel feeling ! A tel point que lorsqu’on prête attention à ses enregistrements, on a vraiment du mal à croire qu’il soit seul, on a plutôt l’impression que c’est un groupe au grand complet qui s’exprime ! ! Si sa voix n’est pas sans rappeler par moment, Rory Gallagher, le registre entre Blues, Rock’n’Roll, Boogie, Folk et Ballades est épanoui et gorgé d’émotions. Les 12 premiers titres sont des compositions gravées en studio et les 3 derniers morceaux sont de Big Bill Broonzy, Rory Gallagher et Elmore James enregistrés en concert. Le meilleur moyen de se faire une (bonne) idée du talent de Philippe Ménard est de le découvrir sur scène, je l’ai vu à plusieurs reprises, toujours avec beaucoup de plaisir et de joie de se revoir. Il faut dire que j’apprécie autant l’être humain que sa musique et également sa compagne et (ma)manageuse, Brigitte.
A écouter sans modération.
 
Marc Loison (10-01-2003)
Depuis une semaine que Philippe Ménard me l'a envoyée, cette galette ne quitte ma platine que pour se fourrer subrepticement dans le lecteur de ma 205! Un personnage hors du commun, un compositeur de grand talent, une ambiance blues puissante et tenace... Un album qui pourrait figurer parmi les meilleures réalisations de l'année!
 
Envoyez votre avis sur cette tartine