Woman and Blues
Cette fiche a été visualisée 880 fois
2004 Woman and Blues Spoonful  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Autoproduction
 
 
Musiciens :

Titres :
1- 1 : My Baby Don't Know 05:37

1- 2 : Feeling Alright 03:42

1- 3 : I'm In Love 04:45

1- 4 : I Feel So Sad 04:12

1- 5 : Woman And Blues 10:05

1- 6 : Boogie Man 03:57

Commentaires :
Lucky Jean Luc (10-10-2004)
Spoonful est le quatuor Caennais vainqueur méritoire et logique du premier Tremplin Blues de Traverse de Cléon d’octobre 2003, propulsé un mois plus tard en ouverture du Chicago Blues Festival. Cette galette se situe dans la continuée de leur prestation scénique de l’époque entre Blues Funky classieux à donf’ et Blues lent plaintif à souhait. Six délicieuses compos qui confirment leur potentiel énorme après une première démo encourageante en 2003 en s’inscrivant dès aujourd’hui comme l’une des meilleures formations hexagonales. Leur credo universel : la Femme, l’Amour… et le Blues. Yeah ! … feelin’ alright !!!
 
Robert (18-08-2005)
Bonjour, J'étais ce week-end à Binic et j'ai découvert Spoonful en live. C'était vraiment très fort. J'ai bien sûr aussitôt acheté le disque. Et pas de déception, on retrouve le feeling et le punch du concert. J'espère avoir d'autres occasions de les revoir jouer. Blue Amitiés.
 
Robert (14-05-2006)
Eté 2003, Cabourg. Nous faisons les courses au marché en famille, lorsque j'entends de loin des accents de blues. Non, ce n'est pas la sono communale: c'est du live ! J'ai rarement entendu quelque chose d'aussi parfait. Je me fraye un chemin entre les ménagères peu pressées, et je crève déjà d'envie de me faire envahir par ces nappes musicales intenses. Je découvre enfin une estrade couverte, quelques tables de café, et là...

Ils ont l'air d'avoir seize ans. Le petit blondinet qui chante a une vraie voix de vrai bluesman, et il joue de la guitare à mains nues avec une virtuosité sans égale. La basse, la batterie et le clavier sont juste parfaits: chacun intervient à point, personne n'en fait trop, le ton est toujours juste. Ils jouent de façon si simple et si directe que leurs accents me vont droit dans l'âme. Et pourtant, quelle technique ! quelle "puissance sous le capot" ! Ils ont tout compris, chacun dans leur domaine.
Leur musique est tellement évidente, elle coule tellement de source qu'ils ont l'air de s'effacer devant, comme s'ils célébraient une messe. La discrétion, l'humilité de chacun d'entre eux contrastent tellement avec la
brillance de leurs sonorités !

Un jeune homme, dans le public, contrôle une table de mixage. Je me rue sur lui:
- Qui est ce groupe ? D'ou viennent-ils ? Ont-ils sorti un CD ?
- Oh, ils tournent dans la région, ils viennent de Caen. Je crois bien qu'ils ont un CD de démo avec quelques titres.

Je l'achète aussitôt, et je dois partir pour rentrer chez moi, à Genève. Pendant le voyage de retour, je me passe le CD en boucle, et les frissons me parcourent le corps. Six titres seulement... C'est trop frustrant. J'aurais
tellement envie d'en savoir plus, d'être "à l'intérieur de ce qu'ils font" !
Je viens à regretter de ne pas être un imprésario qui vient de découvrir un diamant, et dont la mission serait de le faire briller aux yeux du monde entier.

Sponful est une véritable révélation. Ils rendent un vrai hommage au blues et à la musique toute entière.
 
Envoyez votre avis sur cette tartine