Beat It Out
Cette fiche a été visualisée 1042 fois
2007 Beat It Out Purple Cat  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Autoproduction
 
 
Musiciens :
Charles Malnuit : Batterie , Choeurs
Guitar Ray : Guitare , Choeurs
René Perrier : Chant , Harmo

Titres :
1- 1 : All my money gone 3:20
Johnny Young
1- 2 : High and lonesome 3:10
James C Bracken /Jimmy Reed
1- 3 : Careless love 4:23
W C Handy /Martha E Koenig /Spencer Williams
1- 4 : I want you to love me 2:38
McKinley Morganfield
1- 5 : Shake your hips 2:45
James Moore
1- 6 : Tiger man 3:08
Lewis Burns /Joe Hill Louis
1- 7 : You gone miss me 3:11
René Perrier
1- 8 : Before you try 4:26
Charles Malnuit
1- 9 : Ice Man Blues 4:25
Charles Malnuit
1- 10 : Primitive Blues 3:25
Charles Malnuit
1- 11 : I was a man 3:22
Charles Malnuit
1- 12 : Beat it out 4:04
René Perrier
Commentaires :
Mad Man (24-09-2007)
Attention, bombe atomique ! Beat it out est incontestablement une grosse réussite. Sous son air nonchalant, voir désinvolte, ce CD renferme quelques joyaux blues aux accents Chicagoïd parfois Deltamorphe digne de Little Walter et de Jimmy Reed de la grande époque.

Avec Purple Cat, le voyage est assuré. Desservie par la voix basse de René Perrier, à la manière de Robert Gordon, un jeu d’harmonica épuré et efficace, l’atmosphère du groupe se décline savamment de gaieté instinctive à déshéritement fataliste des mégapoles naissantes de l’Amérique d’après guerre.

Tous les titres sont dignes d’intérêt. Principalement écrits par le band, en l’occurrence Charles Malnuit (batterie) et René himself, les compos (You gone miss me, before you try ou Primitive blues…) sonnent comme des classiques à l’instar des reprises qui constituent la première moitié de la formidable galette (All my money gone, Careless love ou I want to love me…).

La performance de Guitar Ray (comme qui dirait à la guitare) est exceptionnelle de rigueur et d’émotion. Purple Cat and his Primitive Electric Blues et son Beat it out est à placer sur le même plan sonore, toute proportion gardée, que l’exceptionnel On the Jimmy Reed highway de Jimmy Vaughan et Omar Kent Dykes (sans les Howlers).
 
Envoyez votre avis sur cette tartine