Whispering Grass
Cette fiche a été visualisée 2074 fois
2001 Whispering Grass The Swing Session  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Jewel Records
JR0601
 
 
Musiciens :

Titres :
1- 1 : April in Arkansas 4:00
David Rose
1- 2 : How Come 2:53
Leon René
1- 3 : Cherry 3:16
Don Redman
1- 4 : Diga Diga Doo 2:30
Dorothy Fields
/Jimmy McHugh

1- 5 : After All I've Been to You 3:12
Mack David
/John Redmond
/C O'Flynn

1- 6 : Saxawoogie 2:34
Louis Jordan
1- 7 : Give and Take 3:57
David Rose
1- 8 : Jumpin' in the Mornin' 2:51
Ray Charles
1- 9 : My Heart Belongs to You 3:37
Arbee Stidham
1- 10 : Dear Old Southland 2:49
Henry Creamer
/Turner Layton

1- 11 : White Cliffs of Dover 4:07
Nat Burton
/Walter Kent

1- 12 : Whispering Grass 2:39
Fred Fisher
/Doris Fisher

1- 13 : I Feel That Old Age Comin' On 2:52
Wynonie Harris
1- 14 : Our First Serenade 2:50
Jeff Ervin
1- 15 : Katy Did 2:55
David Rose
1- 16 : Flunky 3:23
David Rose
Commentaires :
Pascal Lob (10-08-2005)
La première tartine de la bande m’avait fait forte, très forte, impression, c’est donc avec un peu de fébrilité que je déballe cette seconde rondelle. Les premiers titres, plutôt calmes, confirment tout le bien que je pensai d’eux. La voix de Peter Walsh reste incroyable et envoûtante. Le swing transpire de chaque note, de chaque silence même. Encore une fois les cuivres sont à la fête et s’en donnent à cœur joie. J’ai un sourire béat à chaque titre, à chaque intervention de sax, à chaque solo de trompette, à chaque reprise de chant, bref j’ai un sourire qui s’agrandit à chaque tour de rondelle. 16 titres, mon sourire va finir par faire le tour de mon crâne. Malgré la variété des tempos, la galette laisse un sentiment de nonchalance, de tranquillité et surtout de bien-être. Une espèce de décontractant neuronal couplé à un euphorisant. Achetez le, c’est en vente libre.


A avoir.
 
Gringos (06-06-2008)
Du grand art comme on en jouait « il y longtemps sur des » cuivres. Les superlatifs les plus élogieux n’y suffiraient pas « pour exprimer ce qu’est »…Leur Swing. Hormis un « pirate » d’Anson FUNDERBURGH capturé à la sauvette, un des meilleurs enregistrements que Pascal LOB m’ait fait découvrir ! A prescrire !!!
 
Envoyez votre avis sur cette tartine