Rendez vous with the Blues
Cette fiche a été visualisée 1014 fois
2002 Rendez vous with the Blues Melvin Taylor  
       
jaquettes/tartine.jpg
 
 
Musiciens :
Brian Brignac : Percus
Dave Smith : Basse
Lucky Peterson : Guitare, Clavier
Marshall Cyr : Trompette
Melvin Taylor : Guitare, Chant
Steve Potts : Percus, Batterie

Titres :
Commentaires :
JJ (10-02-2003)
Son Power Blues style Chicago est trés fin et trés puissant à la foi avec des superbes reprises de classiques et standards du Blues plus quelques compos personnelles avec une voix superbe. Mais le véritable performance se situe du coté de sa six cordes qu'il fait pleurer à souhaits dans des solos et des chorus qui vous rapelleront le meilleur du Blues coté Winter et Jimi Hendrix car Melvin, c'est vraiment un grand du Blues contemporain qui vous en donne pour votre pognon. Sacher apprécier et consommer sans modération. Ce "dernier" album est sans aucun doute comme les autres, excellent. Donc ....... 9/10.
 
Mad Man (02-03-2006)
En plus de son rendez-vous avec le blues, Melvin TAYLOR a également rencard avec la volupté et l?excellence. Le guitariste tonitruant, bien que natif de Chicago et respectueux de ses racines, ne s?arrête pas aux circonspections du genre et nous fait rêver d?un ailleurs où Robert Cray pleure encore de n?y avoir point été. Sophistiqué et puissant, le blues de Melvin TAYLOR est riche de grooves tenaces et de riffs incandescents. Alliant blues et soul avec une grande dextérité, Mister TAYLOR explose d?entré avec l?instrumental Comin? home baby. Toutes les gammes y passent avec une grande fraîcheur. Les fans de Robben Ford apprécieront La reprise de Help the poor. L?empreinte de l?ancien gratteux de Miles Davis est omniprésente dans cet album chic et tonique et le jeu du trompettiste Marshall Cyr, sur Five women, n?est pas sans rappeler celui du maître du tube à pistons. I?m the man down there, strato brûlante et sax baryton en poupe, déchire tout sur son passage. Dans le style, Il s?agit là d?un des morceaux les plus fort qu?il m?ait été donné d?entendre, à vous d?apprécier. La production de John Snyder est sans concession et rien ne semble être laissé au hasard. Le casting déjà fourni est enrichi d?un Lucky Peterson très en forme dans son rôle de mapper hammondiste virtuose. L?ensemble rythmiquement médium et mélodique s?adapte bien à l?hommage fait à John Lee Hooker. On connaît Chill out et The healer, mais l?interprétation de ces derniers est une parfaite illustration du talent de Melvin, fidèle à son approche du blues. Melvin TAYLOR est un chanteur globalement sobre mais toutefois capable d?une formidable capacité émotive comme sur Blue jean blues de ZZ top. Le groupe est complété de Mato Nanji à la guitare, de Dave Smith à la basse, de Steve Potts aux baguettes, de Jerry Mallet et de Sidney Janise, respectivement sax ténor et baryton. Ce délicieux CD conclu sur le non moins succulent Black queen, un hymne à l?amour et aux bienfaits de l?électricité.
 
Envoyez votre avis sur cette tartine