Gipsy Boogie
Cette fiche a été visualisée 1267 fois
1997 Gipsy Boogie Vargas Blues Band  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Dro East West
0630 17818 2
 
 
Musiciens :

Titres :
1- 1 : Body Shock 04:22

1- 2 : Illegaly 04:11

1- 3 : Havana Getaway 02:49

1- 4 : Chill Out (sacalo) 04:28

1- 5 : Blues For My Babe 05:15

1- 6 : Back Alley Blues 07:04

1- 7 : Gipsy Boogie 03:58

1- 8 : Scracht Me Back 03:03

1- 9 : A Real Mother For Ya 04:57

1- 10 : Born Under A Bad Sign 03:41
B T Jones /W Bell
1- 11 : I Need Your Love So Bad 04:53

1- 12 : Blues Hondo 03:24

Commentaires :
JJ (10-02-2003)
Guitariste de talent au blues latino saupoudré des sonorités gitanes .Il mérite d'être beaucoup plus connu en France. Une guitare d'une technique sans équivoque. Gipsy boogie, Sacalo, illegaly, autant de titres qui me font vibrer car José Vargas est non seulement un artiste talentueux mais opere d'un style qui me transperce le coeur.
 
Bruno 2A (10-04-2003)
Oui, Vargas est talentueux et ce disque l'est aussi. Bien des styles, des rythmes et des influences diverses s'entrecroisent avec bonheur et concision. Tout comme son copain, Carlos Santana, les rythmes latins sont omniprésents avec en primes des passages flamenco ; on pourrait presque donnait l'appellation de "World-blues" à sa musique. Appellation non usurpée quand on sait que le gars Vargas, espagnol de naissance et habitant Madrid, a enregistré ce CD à Memphis et en Espagne avec moult pointures américaines et espagnoles. Pour rendre la chose alléchante, on peut en citer quelques unes comme Larry Graham qui explose le morceau d'ouverture avec une basse vrombissante ; ou encore Larry McCray qui enrichi de sa fameuse voix une ballade soul-blues et la reprise de Guitar Watson A real mother for ya; Manoblanca dans des extraordinaires interventions de flamenco; Lonnie Brooks sur un pur blues lent Chicagoien. A noter aussi la présence du grand Chester Thomson à la batterie, de Little Jimmy King et de David Allen (voix trop blanche et forcée à mon goût pour ce disque), et de David Montes et Booby Alexander aux vocaux qui feront des merveilles sur le disque suivant, l'excellent Feedback. On retrouve aussi sur ce CD une reprise sympa du Chill Out de John Lee Hooker très hispaniqsé et rebaptisée pour la peine en Sàcalo. Vargas a la sagesse de, bien qu'étant leader et guitariste, savoir ce restreindre en soli, et ce dans un souci de concision des titres interprétés. D'ailleurs la production de Jim Gaines nous permet d'entendre tous les instruments avec clarté et transparence. Tout pour le plaisir des oreilles bleues.
 
Jeff (10-07-2004)
Petite correction, ce n'est José Vargas mais Javier Vargas, Jef, fan de The Vargas Blues Band et heureux possesseurs de 12 de ses albums.
 
Alain Rataud (10-02-2005)
On l'appelle stevie ray vargas...
 
Dominique Bourion (14-05-2006)
Passionné de bon son, j'ai entendu ce disque peu aprés sa sortie et me le suis procuré rapidement. Excelente qualité d'enregistrement, (il vaut mieux avoir de bonnes enceintes) doublée d'une trés bonne interpretation dans des styles variés. à conseillé.
 
Envoyez votre avis sur cette tartine